Les études

Jeudi 30 avril 4 30 /04 /Avr 15:30
Communiqué de Presse de l'Association Nationale Des Etudiants Sages-Femmes :

Le  29 avril  2009
 
Le Mardi 5 Mai 2009 : Les étudiants sages‐femmes se réunissent à Paris à l’occasion de la journée internationale de la sage‐femme.

Le 5 mai, de nombreuses actions sont prévues à Paris par l’ensemble des étudiants sages‐femmes français pour la journée internationale de la sage‐femme.

Cet événement destiné à promouvoir la profession de sage‐femme, souvent méconnue, sera largement couvert par les étudiants. Le but étant de sensibiliser et d’informer le grand public et les médias autour de cette filière : la formation, les exercices professionnels, les compétences ainsi que ses problématiques.

En effet, les étudiants veulent, par la même occasion, pointer l’incohérence de leur cursus qui débute à l’Université, avec la première année de médecine, mais se poursuit dans une école hospitalière pour quatre années. Sage‐femme est la seule profession médicale non universitaire ! Cette aberration dénoncée, depuis 10 ans, n’a jamais été prise en considération par les ministères de la Santé et de l’Enseignement Supérieur. A l’aube du vote de la loi « Hôpital, Patient, Santé, Territoire », les étudiants demandent le soutient concret du gouvernement pour le passage d’un amendement visant à autoriser la création de tructures universitaires de formation des sages‐femmes.

L’Association Nationale des Etudiants Sages‐Femmes appelle donc au rassemblement étudiant afin de montrer le vrai visage de la filière en ce mardi 5 mai grâce à des action cordiales et innovantes autour du Jardin du Luxembourg.

Nous vous invitons donc à relayer cette journée internationale de la sage‐femme, profession de santé pivot de la périnatalité, auprès des citoyens français.

Anaïs BOUILLET, Présidente de l’ANESF,06  82 91 40 80, anaisbouillet@gmail.com 
Adrien GANTOIS, Vice‐président en charge de la communication, 06 47 98 45 89, adrisf@hotmail.fr "

Pour signer la pétition c'est par ici :
http://zigszags.free.fr/mobilisationdessagesfemmes/petition.php 
Par Miliki - Publié dans : Les études
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Vendredi 25 juillet 5 25 /07 /Juil 15:53

Je me suis amusée à chercher un peu les différents cursus pour devenir sage-femme dans les pays autour de la France, je reçois de nombreux e-mails pour connaître les modalités donc voilà une petite réponse pour les plus curieux. Je pense que mes sources sont fiables mais si je fais de grosses erreurs n’hésitez à me rectifier !

http://img120.imageshack.us/img120/3209/miracleofbirthbytrudy81ar9.jpg

 

Miracle of Birth by Trudy81 

BELGIQUE

« Le diplôme de sage-femme est obtenu après une formation spécifique s’étendant sur quatre ans, dont la première année est commune aux études de base d’infirmière graduée. »

Depuis le décret de réforme du 21 avril 1994, la formation de sage-femme en Belgique permet l'octroi d'un diplôme euro-compatible.

Les étudiant(e)s français(e)s
sont donc tout à fait autorisées à réaliser leurs études en Belgique et l'inscription aux études peut être sollicitée par tout étudiant(e) français(e) qui, à la date de la reprise des cours de l'année scolaire sera en mesure de fournir une copie certifiée conforme d'un baccalauréat français et du document d'équivalence délivré par le Ministère de l'Education de Belgique.


L'inscription se pratique donc "sur titre" et il n'existe pas de procédure d'examen ou de concours d'entrée.


Source
 

SUISSE (Genève)
 

Le diplôme de sage-femme en suisse dont le titre est : " Bachelor of Science HES-SO de sage-femme "


Se déroule selon 2 voies de formation:


* une formation initiale en 3 ans qui se déroule selon le modèle HES-SO des professions de la santé et conduit à un Bachelor

* une formation seconde « à valeur de formation initiale » en 2 ans, qui repose sur l'exigence d'un diplôme en soins infirmiers.

Source
 

ALLEMAGNE
 

La formation des sages-femmes en Allemagne dure trois ans et a lieu dans les écoles de sages-femmes qui sont au total 58.


Cette formation comprend 1.600 heures de théorie et 3.000 heures de formation pratique. Les écoles sont affiliées à des hôpitaux, et lors de la formation  les étudiants sont rémunérés.


Cette formation s’achève par l’obtention diplôme d'État qui se compose d'un écrit, oral et pratique (comme en France).


Dépliant (en allemand sur les études de sages-femmes)

Source

AUTRICHE

Formation (à priori) de 3 ans minimum avec une partie pratique de 2250heures (recommandations : "WHO European Strategy for Nursing and Midwifery Education")

J’ai trouvé ça en cherchant sur un site portant sur la formation des sages-femmes que j’ai essayé de traduire, j’ai trouvé ça assez rigolo car il s’agit des « conditions » que les candidats pour le diplôme de sage-femme doivent présenter :

  • compétences sociales élevées
  • niveau élevé de responsabilité
  • habileté manuelle
  • la stabilité physique et mentale
  • D'empathie et de partage d'observation
  • pour l'accomplissement des obligations professionnelles de santé de forme physique nécessaire à la profession de sage-femme HES

Source

ROYAUME UNIS


Il existe différentes façons de devenir sage-femme. Les études pour l’obtention d'un diplôme de sage-femme prennent généralement 3 ans (voire 4). La formation de sage-femme est aussi possible pour les infirmières diplômées par une formation continue.

Cliquez ici pour en savoir les établissements d'enseignement supérieur qui offre trois années de programmes et ici pour plus d'informations sur les établissements d'enseignement supérieur offrant quatre ans.


Il est aussi possible de faire les études de sage-femme à temps partiel avec une durée d’étude d’environ 5 à 6 ans selon les universités


Les conditions d'entrée varient, je vous invite à consulter les sites Web chaque université pour plus de détails :

. A Londres, des sages-femmes peuvent étudier à la City University, University of Greenwich,King's College London, Kingston University, l'université du Middlesex, Thames Valley University
.
Visitez le site Carrières NHS (www.nhscareers.nhs.uk) pour vous renseigner sur les sages-femmes au royaume unis

Source


Voilà pour la première partie de mon article concernant la formation des sages-femmes dans les pays frontaliers!

Malheureusement mes compétences en italien et en espagnol sont plus que lamentables puisque je n’ai jamais étudié ces langues, donc j’ai essayé de comprendre un peu les sites qui parlent d’école de sages-femmes mais je n’ai trouvé que peu de renseignements, alors si quelqu’un a des informations sur l’Italie, l’Espagne qu’il me tienne au courant ça serait sympa !

Concernant le Luxembourg, j’ai très peu de données dès que j’en sais un peu plus je vous le ferai parvenir ! Merci pour vos mails et vos commentaires toujours aussi nombreux ;)

Miliki

Par Miliki et Mimy - Publié dans : Les études
Ecrire un commentaire - Voir les 28 commentaires
Jeudi 24 août 4 24 /08 /Août 16:22

Comme promis un « petit » topo des matières que l’on étudie en première et deuxième année à l’école de sage-femme. Les deux premières années constituent la première phase.

 

D’une école à une autre l’enseignement est différent, je veux dire par là que les matières étudiées en première année à Amiens ne sont pas les mêmes que celles des premières années de Caen, même si au bout des deux ans tout le monde doit être au même point !

(Par exemple : A Caen, les étudiants ont étudié la parasitologie en première année, tandis que nous à Amiens nous étudierons cette matière en deuxième année ! Je sais que c’est un exemple basique mais au moins je suis claire !)

 

En ce qui concerne l’enseignement, j’ai mit en gris les matières que nous avons étudiées  à Amiens en première année !

 

Et j’ai classé les matières selon le groupe auxquelles elles appartiennent (Groupe 1 ou 2 et les différentes Unités). J’ai essayé au maximum de décrire les différentes matières mais si je mettais tout on en aurait pour des semaines à tout lire ! (Cet article est fait en deux parties pour une lecture plus claire)

 

Si vous voulez quelque chose de plus complet : Profession Sage-femme Edition Berger Levrault

 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

En bleu -> les matières 

En Vert -> les unités 

En Rouge -> les groupes 

En gris -> Matières étudiées à Amiens en première année 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

 

FORMATION AUX PREMIERS SECOURS

 

L’obtention de l’AFPS est inclus dans le programme de la formation de sage-femme 

 

GROUPE 1 (Matière à moyenne à 10 Obligatoire) 

 

Première Unité

 

ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE OBSTETRICALE

 

- Anatomie et physiologie

 

¤ Physiologie de la reproduction humaine, Fécondation, Nidation

¤ Développement du Fœtus

¤ Le bassin obstétrical et le mobile fœtal

¤ L’utérus gravide (lors de la grossesse)

¤ Le placenta

¤ Les annexes (liquide amniotique, cordon, membranes)

¤ Le périnée

¤ La glande mammaire

¤ Modifications physiologiques de l’organisme maternel pendant la grossesse

 

- Génétique

 

¤ Bases de l’hérédité

¤ Génétique moléculaire 

¤ Caryotype

 

- Obstétrique Eutocique (dans le cadre d’une grossesse non pathologique dite « normale »)

 

¤ Etude clinique et paraclinique de la grossesse

                        . Diagnostic et datation de la grossesse 

                        . Surveillance clinique et paraclinique maternelle

                        . Hygiène de vie 

                        . Nutrition, Diététique 

                        . Surveillance clinique et paraclinique fœtale

                        . Dossier obstétrical 

                        . Démarche clinique obstétricale

                        . Préparation à la naissance

 

¤ Etude de l’accouchement en présentation du sommet 

                        . Le travail (Contraction utérines, phénomènes dynamiques, effacement, dilatation du col, mécanique obstétricale, surveillance, partogramme, enregistrement du RCF (rythme cardiaque fœtal), autres moyens d’étude du bien-être fœtal, surveillance des analgésies obstétricales)

                        . L’accouchement

                        . Délivrance spontanée, naturelle et dirigée 

                        . Conduite à tenir et surveillance clinique et paraclinique après l’accouchement

                        . L’épisiotomie et sa réfection (déchirures périnéale simple)

                        . Nouveau-né normal à terme

 

¤ Autres présentation du fœtus

                        . Autres présentations céphaliques

                        . Présentations du siège

                        . Présentations transversale et oblique

                        . Conduite à tenir pendant la grossesse et l’accouchement

¤ Grossesse et accouchement gémellaires et multiples

¤ Déclenchements du travail

¤ Suite de couches (SdC) physiologiques

                        . Surveillance des SdC normales et examen postnatal.

                        . Physiologie de la lactation – Allaitement

                        . Dépistage et prévention des troubles périnéo-sphinctériens

                        . Examen postnatal

¤ Echographie Obstétricale

 

PREPARATION A LA NAISSANCE

 

« Cette formation initie une réflexion à propos du vécu de la grossesse et de l’accouchement, pour une assistance optimale de la femme, du couple, de la famille se préparant à accueillir un enfant dans un contexte donné »

 

¤ Historique

¤ Approche psycho-sociologique et corporelle de la naissance

¤ Méthodes dites «  de préparation à la naissance »

¤ Les séances : espace de paroles et d’échanges, temps d’informations, de prévention

¤ Accompagnement posturo-respiratoire du pré, per et post-partum

 

GYNECOLOGIE

 

¤ Examen gynécologique – sémiologie 

¤ Différentes périodes de la vie (enfance, puberté, Adolescence, Période d’activité génitale, Ménopause, post-ménopause)

¤ Régulation des naissances (Généralités, Contraception féminine et masculine, aspect médico-socio-démographiques et pychologiques de la contraception)

¤ Maladies sexuellement transmissibles (MST) - diagnostic et traitements

¤ Prévention en gynécologie (Alternative et prévention de l’IVG (interruption volontaire de grossesse), Dépistage et prévention des MST.

 

Deuxième Unité

 

PUERICULTURE – NEONATOLOGIE – PEDIATRIE

 

¤ Généralités (Intro à la puériculture et à la pédiatrie, place de l’enfant dans la société, épidémiologie, morbidité, mortalité)

¤  La Naissance : L’accueil du nouveau-né normal

                        . Adaptation à la vie extra-utérine 

                        . Gestes systématiques dans les premières minutes de vie – prévention de l’hypothermie 

                        . Dépistage des malformations en salle de naissance et C.A.T (conduite à tenir) 

                        . Relation mère-enfant en salle de naissance 

                        . Examen du nouveau-né à terme ou près du terme 

                        . Dépistages obligatoires en salle de naissance 

                        . Soins et surveillance de l’adaptation post-natale des 6 à 12 premières heures 

                        . Soins de puériculture et surveillance du nouveau-né les 10 premiers jours 

                        . Normes biologiques

                        . Compétences sensorielles du nouveau-né, rythme de vie

                        . Examen de sortie et suivi de l’enfant jusqu’à 30 jours

¤ Alimentation du nouveau-né

                        . Besoins qualitatifs, quantitatifs 

                        . Allaitement maternel 

                        . Allaitement artificiel 

                        . Vitamines et compléments alimentaires, prévention du rachitisme 

                        . Notions sur l’alimentation du nourrisson jusqu’à trois ans. 

¤ Evolution du développement psychomoteur et socio-affectif de l’enfant jusqu’à 6 ans

                        . Les différentes étapes de l’évolution de l’enfant 

                        . L’enfant hors du milieu familial 

                        . Vaccination, examens de santé, prévention, carnet de santé 

 

¤ Le nouveau-né auprès de sa mère ou en unité pédiatrique en maternité

                        . Réanimation en salle de naissance ( Organisation, principes, législation, matériel et préparation, désobstruction, ventilation, intubation, massage cardiaque externe, injections, déroulement d’une réanimation, mise en conditions avant transfert)

                        . Traumatisme obstétrical ( Crâne, face, membres et rachis, autres, cerveau) 

                        . Surveillance du nouveau-né en maternité 

                        . Urgences néonatales 

                        . Douleur chez le nouveau-né 

                        . Pharmacologie néonatale 

                        . Allergie 

                        . Actions de prévention dans le domaine de santé de l’enfant

EMBRYOLOGIE

(vu en PCEM1)

¤ Les stades initiaux (3 premières semaines du développement)

¤ La période embryonnaire

¤ Organogenèse et éléments de tératologie

 

Troisième Unité

SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES

¤ Historique de la profession de sage-femme

¤ Anthropologie médicale (Les différentes sociétés face à la santé, la douleur, la maladie, la mort ; les différentes cultures et rituels, les sociétés face à l’hérédité, la fécondité, la maternité, la naissance, la parenté)

¤ Psychosociologie et biologie des comportements

¤ Sociologie (De la santé, des professions de santé, de la famille)

¤ Psychologie :

                        . Fondements de la psychologie

                        . Capacités sensorielles du fœtus et du nourrisson

                        . Psychologie des différentes étapes de la vie de l’enfant, de l’adolescent

                        . Psychologie de la cellule familiale

                        . Psychologie de la naissance

                        . Aspect psychologique de la relation thérapeutique

                        . La souffrance, la maladie, le handicap, la mort

¤ Communication humaine et ses dysfonctionnement

¤ L’éthique

 

DROIT ET LEGISLATION

¤ Profession sage-femme (code de déontologie, secret médical, la place de la SF dans le système de santé, les modes d’exercices)

¤ Droits du patient (charte du patient hospitalisé)

¤ Actes d’état civil (Famille, Naissance, Décès)

¤ Sécurité sociale (Son organisation, les différents régimes, les prestations, l’assurance maternité et les différentes assurances, les aides sociales, les mutuelles, retraite et prévoyance)

¤ Protection maternelle et infantile (PMI)

Par MissMDR et Sofiousk - Publié dans : Les études
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Jeudi 24 août 4 24 /08 /Août 16:13

GROUPE 2 (Matière à moyenne à 8 Obligatoire)

Première Unité

ANATOMIE GENERALE 

Le système squelettique, musculaire, articulaire, vasculaire (vu normalement en PCEM1)  

Ainsi que : 

¤ Les viscères (Appareil digestif, appareil respiratoire, appareil uro-génital (qui fait partie de l’anatomie clinique spécifique), appareil endocrinien) 

¤ Le système nerveux (central et périphérique) 

¤ Les organes des sens (Vision, Olfaction, Vestibulo-cochléaire (l’ouie) et le goût) 

¤ Le système tégumentaire (annexes cutanées (poils, ongles, glandes cutanées) et peau) 

ANATOMIE CLINIQUE SPECIFIQUE 

¤ La Paroi pelvienne (le bassin osseux) et ses articulations 

¤ La Paroi Pelvi-périnéale (Périnée, Diaphragme pelvien, Vaisseaux et nerfs) 

¤ Organes urinaires chez la femme (reins, uretère, vessie, urètre) 

¤ Organes génitaux chez la femme (Utérus (hors de la grossesse), trompes, ovaires, vagin, vulve) 

¤ Organes génitaux chez l’homme (prostate, pénis, testicules) 

¤ Rectum chez la femme, les seins (vu en PCEM1), l’hypophyse et l’hypothalamus

 

HISTOLOGIE / CYTOLOGIE 

Pour l’histologie : 

¤ La classification des tissus et les différents tissus - vu en PCEM1)

Pour la cytologie : 

¤ La cellule (morphologie, physiologie, mitose, biologie de la cellule humaine, fonctionnement moléculaire) – vu en PCEM1 

PHYSIOLOGIE GENERALE 

Pour acquérir les connaissances de bases des systèmes de régulation.  

¤ Système ostéo-musculo-articulaire 

¤ Système cardio-vasculaire (constituant du sang, hématopoïèse, le cœur pression artérielle et sa régulation, modifications lors de la grossesse) 

¤ Système respiratoire (mécanique ventilatoire, régulation de la ventilation pulmonaire, respiration cellulaire, mécanisme d’adaptation lors de la grossesse)

¤ Système digestif (la digestion, les particularités de ce système)

¤ Système nerveux (circulation de LCR – liquide céphalo rachidien – caractéristiques de la douleur, équilibre, motricité, vigilance, sommeil)

¤ Système endocrinien (Les différentes glandes endocriniennes)

¤ Système urinaire (Le mieux c’est de le découvrir en cours ^^)

¤ Système sensoriel

 

GENETIQUE 

Deuxième Unité

SANTE PUBLIQUE 

¤ Système de santé français

¤ Epidémiologie clinique

¤ Médecine préventive (Pratique des professionnels de santé, Grand problème de santé publique, Conduites addictives, Actions de prévention) 

¤ Hygiène et prévention (individuelle, collective, hospitalière, matério-vigilance) 

INITIATION A LA DEMARCHE DE RECHERCHE

¤ Enseignement de l’Anglais (pour lire l’anglais médical et pour pouvoir réaliser un travail de mémoire et de recherche)

¤ Recherche documentaire, Statistiques, Informatique

Troisième Unité

PATHOLOGIE ET DEMARCHE CLINIQUE

¤ Démarche clinique (principe du raisonnement médical, examen clinique)

¤ Pathologie générale 

                        . Notions générale sur la maladie 

                        . Mécanisme de défense

                        . Grands processus pathologiques tels que les syndromes infectieux, syndromes tumoraux, principales maladies virales, bactériennes et parasitaires et les intoxications 

¤ Pathologie des différents systèmes :

                        . Orthopédie/traumatologie/rhumatologie

                        . Système cardio-vasculaire et lymphatique

                        . Hématologie-Immunologie

                        . Pneumologie-Allergologie

                        . Gastro-entérologie

                        . Neurologie

                        . Endocrinologie-Nutrition

                        . Urologie-Néphrologie

                        . Dermatologie (notions)

                        . Ophtalmologie (notions)

 

MICROBIOLOGIE

¤ Bactériologie (Généralités, moyens d’étude, les principales espèces dans la pathologie humaine, les grandes familles d’antibiotiques) 

¤ Virologie (Généralités, Moyens d’études, principales familles)

¤ Parasitologie

¤ Mycologie

¤ Prions

 

PHARMACOLOGIE

¤ Généralités (définitions, classifications, listes, procédure d’autorisation de mise sur le marché)

¤ Pharmaco-cinétique (Absorption, premier passage hépatique, métabolisme, voies d’élimination, interactions médicamenteuses, conséquences posologiques, pharmacocinétique périnatale)

¤ Effets indésirables

¤ Pharmacodépendance

¤ Etude des formes pharmaceutiques (voies d’administrations et différentes formes) 

¤ Classe des médicaments

Par MissMDR et Sofiousk - Publié dans : Les études
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Dimanche 11 juin 7 11 /06 /Juin 12:59

C’est une question que vous nous posez assez souvent dans vos commentaires et mails que je reçoit régulièrement et pour laquelle je ne peux donner qu’un réponse : un franc et direct OUI !

Je parle de la première année d’école de sage-femme car je ne peux répondre que par rapport à celle-ci ! Mais bon je pense que c’est pareil pour la suite ! De toute façon rien n’est facile dans la vie, on ne réussi pas sans avoir un minimum travaillé et consacré du temps pour réussir !

Je pense que cette question est surtout par rapport à la charge de travail (si je me trompe, il vaut mieux me le dire !!). La grande différence avec PCEM1 est que l’on apprend pas les choses par cœur et bêtement comme l’exige ce concours mais on apprend les choses car elles sont faites pour être appliquées … Après je ne dit pas que tout nous servira! C’est sûr qu’il y’a certaines matières que je révise juste pour éviter d’avoir une mauvaise note et de passer par le rattrapage, ça je ne vous le cache pas 

Honnêtement je pense qu’on a autant de cours que la première année de médecine, donc une grosse charge de travail, mais on est pas obligé de tout apprendre par cœur, de tout recracher et d’oublier ensuite. L’essentiel est de comprendre ce que l’on apprend et de savoir restituer ces connaissances, de manière à connaître la conduite à tenir si on se retrouve un jour devant tel ou tel cas … Comme par exemple une patiente qui se plaint de quelque chose : savoir les examens à faire, interpréter les résultats qu’on reçoit du laboratoire, prescrire un traitement, surveiller la patiente etc … Alors qu’en médecine (enfin en première année) on nous faisait apprendre des cours que je pense n’avoir toujours pas compris (c’est peut être pour ça que je n’ai pas eu mon concours soit dit en passant lol) qui allaient un peu dans tout les sens sans avoir un sens pratique … 

Maintenant le but dans ces études n’est pas d’apprendre les choses, mais de savoir les appliquer … La théorie nous sert maintenant de base pour la pratique … Je n’invente rien en disant ça, mais pour quelqu’un qui sort du moule collège, lycée, bac, médecine c’est un peu dur de voir la pratique là dedans !

Enfin pour moi cette année c’est « no stress », sauf quand je me rends compte une semaine avant les exam que je n’ai strictement rien révisé (argh) … 

Enfin après deux ans à passer ses journées chez soit à réviser pour être reçu dans un concours où il y’a quand même presque 80% d’échec, cette première année à l’école de sage-femme permet de se retrouver un peu, de profiter de la vie, de s’amuser, de prendre du bon temps bref de profiter. Certes on travaille, on révise mais c’est quand même pas la mer à boire, surtout qu’il y’a au bout un diplôme et surtout un travail (car je le rappel on manque de sage-femme !)

Ps : Bon après je ne vais pas dire qu’on se la coule douce, loin de là !! Avec une alternance de cours, de stages, de révisions, de sorties et de farniente on est quand même bien content de pouvoir de temps en temps faire de bonnes grasses matinées qui étaient bien trop rare en première année de médecine ! C’est sûr qu’on travail beaucoup, qu’on donne beaucoup de soit même, mais je pense qu’on ne peux pas comparer le concours de P1 aux études en école de sages-femmes …

Conclusion : Oui on a du boulot, beaucoup de boulot, mais ce n’est pas pire que p1 loin de là ! Tout simplement parce qu’on est plus dans un atmosphère de concours, que les évaluations ne sont pas faites pour nous couler mais juste pour voir si les connaissances sont acquises, et si on se ramasse ce n’est pas grave, on peut se rattraper, au pire il y’a le rattrapage en Septembre !

MissMDR

Par MissMDR et Sofiousk - Publié dans : Les études
Ecrire un commentaire - Voir les 26 commentaires

Bienvenue

 



Aujourd'hui actuellement en 4ème et dernière année à l'école de sage-femme d'Amiens, j'ai créée ce blog au tout début de mes études avec deux autres étudiant Mimy d'Amiens et Dr.Carter de Caen. J'ai voulu faire de ce blog une sorte de journal intime, où je vous fais partager mes idées et si possible faire découvrir à d’autres le métier de sage-femme, et bien sûr le parcours que l’on doit faire pour y accéder.

 

Pourquoi un blog ? Quand j’ai appris que j’entrais à l’école j’ai passé des heures à chercher des renseignements précis sur les études de sages-femmes sans vrai succès. Même si aujourd'hui de nombeux blogs et sites on vu le jour, j'espère pouvoir apporter ma petite contribution pour vous faire découvrir mon futur métier!

 

Si vous avez des questions, des suggestions ou autres n’hésitez pas à nous en faire part sur notre forum (ici)!  Et n'hésitez pas à vous abonner à notre newsletter pour recevoir les nouvelles infos du blog par mail ;)

 

Et si ce blog vous a plu laissez nous donc un petit message sur notre Livre d’Or !



Pour me contacter par e-mail :

Merci et bonne visite !

Miliki

Recommander

Catégories

W3C

  • Flux RSS des articles

Recherche

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés